Partager :

Nos actions
& missions

Notre action est ancrée autour des spécificités de chaque territoire d’intervention. Nous agissons sur la ville existante, constituée d’un ensemble de pièces et morceaux avec pour chacun son histoire, ses habitants, ses récits, son bâti.

Un tel cadre nous pousse à éprouver, questionner voire bousculer notre intervention pour recoudre et renouveler l’espace urbain. 

Nos missions


Nos missions articulent les diverses dimensions du renouvellement urbain : action foncière, amélioration de l’habitat et lutte contre l’habitat indigne, revitalisation des rez-de-chaussée, création d’espaces publics.

Pour porter cette ambition, nous accompagnons et conseillons les porteurs de projet et les habitants. Aussi, nous portons une attention toute particulière aux personnes en situation de précarité pour promouvoir la mise en œuvre d’un habitat durable et de qualité.

Une vocation, renforcer les centralités urbaines des quartiers d’habitat ancien

Avec la mise en œuvre de son 3ème Programme Local de l’Habitat (PLH 2019-2025), Saint-Étienne Métropole s’engage dans une politique volontariste de renouvellement urbain visant à renforcer les centralités urbaines de son territoire.

Son action porte sur l’amélioration du parc privé qui représente 77 % des logements du territoire. Dans les centres de Saint-Etienne, des villes de la vallée du Gier et de l’Ondaine, il s’agit d’un parc de logements anciens, souvent dégradé voire obsolète souffrant de nombreuses difficultés (vétusté du bâti, habitat indigne, importante) et très souvent occupés par des ménages modestes.

Ces difficultés alimentent un processus de dégradation du parc privé cumulant dévalorisation immobilière, paupérisation de l’occupation et désengagement des propriétaires.  Un tel « cercle vicieux » contribue à rendre les centres anciens de moins en moins attractifs.

Pour répondre à cette problématique complexe, en lien avec une forte mobilisation des partenaires publics (communes, DDT, ANAH, ANRU, Département, EPASE, EPORA …) entamée depuis déjà plusieurs années, Saint-Etienne Métropole a mobilisé l’expertise de Cap Métropole pour une partie du centre-ville de Saint-Etienne (quartier Beaubrun – Tarentaize – Couriot), et les centres-villes de Firminy, La Ricamarie, Rive-de-Gier et Saint-Chamond.

Des actions pour améliorer le cadre de vie et l’attractivité des quartiers

Requalifier l’habitat ancien

L’intervention sur l’habitat ancien et dégradé de Cap Métropole est réalisée à travers des combinaisons et leviers d’actions multiples. L’enjeu est de mobiliser des outils conciliant amélioration patrimoniale et évolution du parc de logements adaptés aux besoins des habitants. Les opérations confiées ont pour objet d’inciter ou de contraindre les propriétaires à réaliser des travaux. Elles s’accompagnent de transformations immobilières et d’aménagements d’espaces publics portés avec les villes et la métropole.

Cap Métropole suit et anime des opérations de renouvellement urbain sous la dénomination d’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat « Renouvellement Urbain » (OPAH-RU) avec pour principaux objectifs de porter les projets locaux de revitalisation des centres-villes.
Dans le cadre de ces opérations, Cap Métropole accompagne gratuitement les propriétaires (occupants, bailleurs, syndicats des copropriétaires) dans la définition de projets d’amélioration et de réhabilitation durables qui répondent aux besoins et exigences d’un habitat de qualité.

Recycler l’habitat ancien

Dans le périmètre des OPAH-RU, les logements les plus dégradés, vacants ou énergivores peuvent faire l’objet d’opérations dites de « recyclage immobilier ».

Les opérations de « recyclage immobilier » sont des interventions à vocation foncières et immobilières.  C’est le cas des Opérations de Restauration Immobilière (ORI) animées et coordonnées par Cap Métropole.

Les ORI ont pour objet la transformation des conditions d’habitabilité, de confort, d’hygiène ou de sécurité d’un ensemble d’immeubles vétustes. Elles portent sur des immeubles faisant l’objet d’une Déclaration d’Utilité Publique (DUP Travaux).

Pour mener à bien ses Opérations de Restauration Immobilière, Cap Métropole peut :

  • Sensibiliser et mobiliser les propriétaires pour les inciter à réaliser les travaux de remise aux normes nécessaires, notamment grâce à la mobilisation d’aides financières aux travaux. Dans certaines situations, Cap Métropole peut se substituer aux propriétaires et les exproprier en cas de refus de réaliser les travaux prescrits ;
  • Conduire des travaux de réhabilitation ou démolition-reconstruction sur des immeubles acquis par voie amiable ou de préemption avec pour objectif de conduire un programme de rénovation de qualité et de produire une offre variée qui répond à la diversité des besoins des habitants. Les occupants des immeubles acquis par Cap Métropole pourront bénéficier d’un accompagnement gratuit et personnalisé dédié au relogement en fonction de leurs attentes et besoins.
Restructurer l’offre commerciale et les activités en rez-de-chaussée des immeubles

La redynamisation des commerces de proximité est un enjeu clé pour assurer l’attractivité des centres-villes et la qualité de vie de leurs habitants.

Au travers de ses activités d’aménageur, Cap Métropole participe à la revitalisation du tissu commercial vacant en rez-de-chaussée d’immeubles avec des actions relatives à la restructuration des locaux d’activité dans les immeubles acquis dans le cadre d’opérations de recyclage immobilier.

Cap Métropole peut également mobiliser des acteurs locaux pour des animations ou activités temporaires et/ou expérimentales en vue d’amorcer le processus de redynamisation.

Aménager les îlots dégradés

Les actions de Cap Métropole en matière de renouvellement urbain se déclinent également à l’échelle d’îlots intégrant une forte proportion d’habitat dégradé.

Cette intervention en tissu complexe et souvent déjà habité nécessite de conjuguer l’ensemble des dispositifs nécessaires à la requalification et au recyclage de l’habitat ancien.

A l’échelle de l’îlot, morceau de ville à part entière, nous repensons le fonctionnement de la forme urbaine et de l’espace afin d’intégrer de nouveau ce fragment bâti au centre-ville en lien avec les besoins de ses habitants actuels et futurs.